Une année de défis et d’espoirs

L’année qui s’ouvre est cruciale pour l’avenir de la France. Les prochaines élections présidentielle et législatives sont un défi important. Tout au long d’un quinquennat marqué par les défis et des épreuves tragiques, le Président de la République s’est attelé sans relâche pour protéger les Français, réformer un pays en crise et l’adapter à un monde en plein bouleversement. A la fin de son mandat, il reste encore bien des choses à faire mais bien des choses ont été faites.

Si le chômage demeure à un niveau trop élevé, il baisse dans des proportions jamais vues depuis le début de la crise financière de 2008. L’économie française repart. Le moral des ménages est au plus haut depuis 9 ans. Le gouvernement a redressé les comptes publics. Le déficit public s’approche des 3%, celui de la Sécurité sociale n’a jamais été aussi bas depuis 2001. Devant ces résultats, tangibles mais trop tardifs, François Hollande a pris la décision de ne pas se représenter, un choix exemplaire qui fera date dans l’histoire de la 5ème République.

A droite, chacun à leur manière, François Fillon et Marine Le Pen veulent s’en prendre au socle commun de la République. Le premier promet de réduire les dépenses publiques de 100 milliards d’euros et de supprimer 500 000 fonctionnaires. La démagogie ne coute rien mais ce sont les Français qui en payeront le prix. Et puis plane toujours la menace du Front national dont le programme économique et social précipiterait la France dans le chaos. De notre côté, nous nous sommes engagés dans l’exercice démocratique des primaires. Il est à espérer que la diversité des candidats puisse se transformer en force de mouvement et de rassemblement derrière le vainqueur. Celui-ci aura besoin de toutes les forces progressistes pour défier une droite au programme brutal et une extrême-droite aux aguets.

 

Loïc Chabrier

Président du groupe des élus socialistes et apparentés

 

Pour recevoir toutes les actus de Villeurbanne dans votre boîte mail, inscrivez-vous à la newsletter