Tango argentin, sensuel et élégant

Le 12/09/17

Le tango argentin exige un travail de communication subtil entre les partenaires. On peut le vérifier avec les cours proposés par La Cerise sur le tango qui débutent ce mois-ci à Villeurbanne.


Une danse sensuelle
Si vous savez marcher, vous savez danser, car la base du tango, c’est la marche. «Mais trouver la parfaite harmonie avec son partenaire est une recherche sur le long terme, précise Laure Accadia, enseignante à La Cerise sur le tango, avec Xavier Bacher. Il faut travailler la posture, être à l’écoute de l’autre. Si l’homme conduit, il doit proposer et non forcer sa partenaire à exécuter un pas, en instaurant un climat de confiance.»
Frédéric, membre du club, s'enthousiasme : «La beauté de cette danse sensuelle me séduit, le tango est un vrai langage.?» Et comme le définit Laure, «?c’est une danse qui fait travailler équilibre, relation au partenaire, sens du rythme. Une danse complète avec un langage commun partagé par tous les danseurs en France, en Europe et dans le monde.»


Une danse élégante
«Pour les entraînements et les séances au club, vous pouvez danser en jean et en tee-shirt, en tout cas en tenue confortable. Mais dans les milongas (bals de tango argentin), l’élégance est de mise pour le couple, avec robe longue et talons hauts pour les femmes», expliquent Xavier et Laure. À éviter: baskets et chaussures aux semelles de gomme qui accrochent au sol.

Une danse… argentine
La capitale argentine reste le berceau du tango qui a pris forme dans les bas quartiers de Buenos Aires. C’est là, dans ses faubourgs, que s’entassent à la fin du 19e siècle des immigrants venus d’Europe, d’anciens paysans et gauchos (gardiens de bétails) issus des populations locales, et des descendants d’esclaves. C’est là que se mêlent musiques, instruments et danses traditionnelles européennes, lesquels fusionnent avec les rythmes et les mélodies des payadores (chanteurs itinérants) et des noirs des orillas (rives du rio de la Plata). Ainsi apparaît la milonga qui donnera naissance au tango argentin.
Découvrez le site de la cerise sur le tango  -  tél. : 06 19 31 02 56


Quel tarif ?
Abonnement à l'année: 340 euros
(tarif réduit * 210 euros).
Carte de 10 cours découverte (valable pendant 12 semaines): 140 euros
(tarif réduit?: 90 euros).
Carte de 10 cours flexibilité (valable toute l'année): 200 euros
(tarif réduit : 130 euros)
Y ajouter l’adhésion à l’association de 20 euros.
* Tarif réduit pour les étudiants, les bénéficiaires du RSA et les demandeurs d’emploi sur présentation d’un justificatif.

où pratiquer ?
La plupart des clubs de danse villeurbannais peuvent proposer des cours de tango - même la MJC de Villeurbanne (au 46 cours Jean-Damidot) donne des leçons - mais il s’agira essentiellement de tango de salon, avec des variantes ouvertes sur trois styles distincts : américain, international et musette. On s’éloigne donc du tango “rio platense” (de rio de la Plata), le tango argentin.

Pour recevoir toutes les actus de Villeurbanne dans votre boîte mail, inscrivez-vous à la newsletter

Réagissez à l'article

Vos réactions

Il n'y a pas de réaction

Dans la même rubrique

[Rendez-vous] Tout savoir sur le Médipôle, jeudi 30 novembre 17/11/2017 Le Conseil de quartier Perralière-Grandclément organise une soirée consacrée au Médipôle, jeudi 30 novembre à 18h30 dans son local, 74 rue Léon-Blum.

(Mieux) connaître le Haut-Karabagh 16/11/2017 Les journées de l'Artsakh à Villeurbanne se dérouleront du 20 au 28 novembre, à l'initiative de la Ville. L'objectif : faire connaître l'histoire et la culture de cette petite république auto-déterminée.

[Jeu concours] Festival du film court, du 17 au 26 novembre 15/11/2017 Pour la 38e édition du Festival du film court, le Zola a sélectionné 48 films représentants 13 pays européens. La programmation est à découvrir du 17 au 26 novembre, au Zola.

CANCER - Un après-midi pour s'informer 13/11/2017 Le Comité du Rhône de la Ligue contre le cancer organise un après-midi d'information sur ses missions, samedi 18 novembre à partir de 14h30 au Centre culturel et de la vie associative, 234 cours Emile-Zola.

EXPOSITION - Rob Mazurek tout en rythme à l'Urdla 26/10/2017 25 oeuvres de l'artiste Américain Rob Mazurek sont à découvrir à l'Urdla jusqu'au 18 novembre. Ses Constellations et Soundings mêlent collages, gravures, peintures et se regardent avec des lunettes 3D.

A la découverte des cimetières 14/09/2017 Spécialisée dans l'histoire des cimetières de Villeurbanne, Chantal-Jane Buisson en fera découvrir les trésors, pendant les Journées du patrimoine.

La jeune création s'expose à Villeurbanne 13/09/2017 La Biennale d'art contemporain commence le 20 septembre à la Sucrière et au Musée d'art contemporain de Lyon. Villeurbanne et l'Institut d'art contemporain sont également associés à cet événement international.

Une virée avec KompleXKapharnaüM 12/09/2017 La compagnie qui questionne les habitants et leur environnement depuis 20 ans organise un événement ouvert à tous, du 13 au 17 septembre.

A la découverte des secrets du patrimoine ! 12/09/2017 Les 34e Journées européennes du patrimoine auront lieu samedi 16 et dimanche 17 septembre. Pendant tout le week-end, 400 sites historiques, naturels, industriels ou insolites de la Métropole de Lyon seront mis à l'honneur sur la thématique "Au fil de l'eau".

Sculpture - Le rhinocéros de l'Insa retrouve sa corne 12/09/2017 C'est l'histoire d'un rhinocéros qui change souvent de couleur et dont la corne disparaît régulièrement... Son créateur, le plasticien Jean-Marc Bonnard, la lui rendra, vendredi 22 septembre après-midi, journée mondiale du rhinocéros