La science-fiction           comme espace de liberté

Nouvelliste de science-fiction, la Villeurbannaise Sylvie Lainé a été plusieurs fois primée. Son troisième recueil vient de paraître. Portrait d’une auteure passionnée.

La science-fiction comme espace de liberté
Pour "Les yeux d'Elsa", l'une des trois nouvelles qui composent ce recueil, Sylvie Lainé a obtenu le Grand prix de l'imaginaire, le prix Rosny aîné et le prix du Lundi.

Côté pile, Sylvie Lainé occupe la prestigieuse fonction de directrice du collège doctoral de l'université de Lyon. On pourrait l'imaginer toute entière investie dans l’accompagnement des doctorants, mais non. La réalité n'est pas toujours celle que l'on présume. Une part d'elle-même évolue dans un autre monde ou plutôt s'inspire du monde d'ici pour trouver un prolongement dans un imaginaire qu'elle façonne au gré de ses personnages et des situations.
Côté face, il arrive en effet à Sylvie Lainé de préserver quelques périodes, forcément rares et courtes, pour entrer dans la peau d'une auteure d'un genre particulier : la nouvelle de science-fiction.

Elle s’est essayée à ce genre littéraire qui a son rythme et ses contraintes il y a vingt ans, un peu comme on relève un défi, par goût et par bravade. Elle persiste depuis, pour le plaisir de ses lecteurs et avec la reconnaissance de ses pairs. Ses nouvelles, parues dans des publications prisées par les amateurs du genre, ont pour certaines d'entres elles, reçu des prix. Elles font depuis trois ans l'objet d'une compilation chez Actusf, éditeur national qui fait un travail de qualité, tant sous l'angle de la qualité d'impression, que de l'illustration.

Après un premier opus qui empruntait son titre au monde de la typographie, pour mieux le détourner, "Espaces insécables", et un second ouvrage en trompe-l'œil "Le miroir aux éperluettes", voici que paraît le troisième "Marouflage", le meilleur si l'on considère qu'il peut être lu par bien d'autres lecteurs que les seuls amateurs de SF. Trois nouvelles dont il vaut mieux ne rien dévoiler afin d'en préserver la magie, la poésie et l'inattendu, mais trois imaginaires, trois ambiances, qui font de Sylvie Lainé une écrivaine à part entière que l'on se prend à avoir envie de suivre à l'avenir. A voir les rééditions successives de ses deux premiers ouvrages, l'approche semble partagée.

A la question de savoir pourquoi elle ne franchit pas le cap du roman ou du livre pour enfants, deux formats dans lesquels on l'imagine avec bonheur, elle répond le plus naturellement du monde que la science-fiction a sa préférence "parce qu'elle offre des espaces de liberté qu'on ne trouve nulle part ailleurs". 

Réagissez à l'article

Vos réactions

Il n'y a pas de réaction

Dans la même rubrique

La Bonne Dôze, une affaire qui roule ! 14/09/2017 Un nouveau foodtruck, La Bonne Dôze, fait son apparition dans le paysage villeurbannais. Qualité et variété sont à l'affiche des menus.

La box de Monsieur Gourmand cartonne 31/05/2017 La startup Monsieur Gourmand.com confectionne et livre des colis-cocktails à des enseignes commerciales qui organisent des apéritifs-clientèles : succès garanti !

La traversée de la Manche à la nage 05/05/2017 Pierre-Julian Pourantru, étudiant de l'Insa, se lancera l'incroyable défi de traverser la Manche à la nage début juillet, en solo et sans protection thermique.

Le palais d'hiver 22/02/2017

Jacky Perez : On chauffait la salle du Palais d'hiver ! 22/02/2017 Il a l'âge des Stones qu'il a vus au Palais d'hiver. Où lui même a joué au début des années soixante avec un groupe yéyé.

Aimé Mignot : J'ai eu beaucoup de chance avec le foot ! 10/11/2016 Aimé Mignot, ancien joueur de l'OL, a passé beaucoup de temps et d'énergie à Gerland, mais c'est à Villeurbanne que ce sportif a marqué son terrain personnel...

Quand Joris fait son cirque... à Macao 10/11/2016 À 24 ans, le Villeurbannais Joris Kondjia a intégré la cour des grands dans l'univers du cirque. Ce gymnaste de haut niveau figure dans l'un des plus grands spectacles internationaux, situé à... Macao. En Chine, il vit sa passion à un rythme effréné.

Des Pyrénées à Villeurbanne 27/09/2016 Les premiers congés payés, en juillet 1936, ont amené Jeannine Solano, 89 ans aujourd'hui, dans le village natal de ses parents, dans les Pyrénées espagnoles. Au moment même où commençait le soulèvement militaire qui allait conduire l'Espagne à une guerre fratricide de trois ans.

[Cuisiner autrement] Anne-Laure Terrail 27/09/2016 Anne-Laure Terrail propose des ateliers de cuisine pas comme les autres. Avec elle, du frais, du bio, pas de laitages ni de gluten mais plein de nouvelles pistes à explorer.

Le temps des Oliviers : de l'olivier à l'assiette 26/08/2016 Les fondateurs de Hove sélectionnent des olives dans le bassin méditerranéen et conditionnent, depuis 2012, olives et huiles d'olive, sous la marque.