Rythmes scolaires à Villeurbanne, lancement d'une grande concertation

Le 03/09/18

Suivant l’exemple de l’ensemble de nos voisins européens et les nombreuses recommandations scientifiques, la loi de 2013 pour la refondation de l’école avait réinstauré pour tous les écoliers français la semaine de 4 jours et demi. Cette réforme a été mise en place en concertation avec les acteurs du territoire, pour assurer aux jeunes Villeurbannais des activités périscolaires de qualité, dans un esprit de mixité sociale et d’accès à la culture.

De façon incompréhensible et dans une logique purement politicienne, le gouvernement a choisi de laisser les villes décider du nombre de jours de classe dans la semaine. Alors que ce type de réforme nécessite une évaluation dans le temps long, nombreuses ont été celles qui ont choisi de céder au jeu de "yoyo" politique et ont fait marche arrière, faisant fi de l’avis des spécialistes de l’apprentissage et du travail de longue haleine mené par l’ensemble des acteurs éducatifs.

Beaucoup de villes sont ainsi passées par un vote pour soumettre à l’appréciation des conseils d’école le fait de maintenir ou non la semaine de 4 jours et demi. Cela a pour conséquence, par un choix binaire, de générer quelle que soit la solution retenue de nombreux mécontents. Parce que nous estimons qu’un sujet si compliqué ne doit pas être traité de façon simpliste, nous avons fait le choix de maintenir les 4 jours et demi pour la rentrée de 2019 et de lancer une grande concertation pour parvenir, à terme, à un consensus.

L’objectif de cette concertation est clair : donner la parole à l’ensemble des acteurs et solliciter la recherche universitaire. Parce que cette organisation concerne avant-tout les enfants, leur avis sera largement pris en compte, afin de déterminer les améliorations possibles, au niveau notamment du contenu des activités, de leur organisation voire de leurs horaires.

Yann Crombecque ,
Groupe Socialistes et apparentés 

Pour recevoir toutes les actus de Villeurbanne dans votre boîte mail, inscrivez-vous à la newsletter