La voix de Jacques Weber en hommage aux justes de France

Le 06/07/17

Chaque 16 juillet, un hommage est renduà l’hôtel de ville aux victimes de crimes racisteset antisémites, ainsi qu’aux Justes de France.Cette année, la Ville a choisi de présenter un textesur un fait historique méconnu : un décret-loide l’Etat haïtien, de 1939, destiné à protéger les juifs du nazisme. 

Jacques weber en hommage aux juste

C’est un périple fascinant que le public découvrira, dimanche 16 juillet, dans les salons de l’hôtel de ville. Un extrait du roman intitulé Avant que les ombres s’effacent, de Louis- Philippe Dalembert, paru aux éditions Sabine Wespieser. Un texte auquel le comédien Jacques Weber, dont la carrière théâtrale et artistique compte parmi les plus grandes, donnera voix et présence.

 « Dans cette 17e édition, nous invitons les Villeurbannais à découvrir un fait historique totalement méconnu, pourtant essentiel et passionnant. L’État haïtien, en 1939, par le vote d’un décret-loi de naturalisation in absentia, autorise ses consulats à délivrer passeports et saufconduitsaux familles juives, leur permettant de fuir le nazisme », explique Sonia Bove, en charge de la cérémonie. La lecture, ponctuée par l’accordéoniste Gérald Lapalus, permettra au public de suivre les péripéties du docteur Ruben Schwarzberg, personnage principal du roman. Il est un homme âgé qui accepte de relater les nombreuses étapes chaotiques de sa vie à une jeune parente…

Il sera ainsi question de sa naissance en Pologne, en 1913, de ses études de médecine à Berlin, de son internement à Buchenwald, de sa libération grâce à un ancien professeur de médecine, puis de son passage à Paris. La clé de ce destin est un passeport haïtien.Passeport qui l’autorisera enfin à s’installer. C’est ainsi qu’à Port-au-Prince, Ruben Schwarzberg a pu devenir un médecin réputé, un patriarche enraciné, un vieil homme prêt, enfin, à raconter cet itinéraire. Né en Pologne, devenu Haïtien.

Pour recevoir toutes les actus de Villeurbanne dans votre boîte mail, inscrivez-vous à la newsletter

Réagissez à l'article

Vos réactions

Il n'y a pas de réaction

Dans la même rubrique

FEYSSINE - Appel à la vigilance après une nouvelle noyade dans le Rhône 20/07/2017 Vendredi 14 juillet, un jeune homme a été emporté par le courant alors qu'il se baignait à proximité du parc de la Feyssine. Il s'agit de la troisième noyade en un mois et demi.

Ali Mohamed Ahamada, nouvel adjoint au Sport 18/07/2017 Ali Mohamed Ahamada, adjoint au maire délégué aux quartiers Buers/Croix-Luizet et Charpennes/Tonkin depuis 2014, a été élu adjoint au Sport, lors du conseil municipal du 17 juillet.

Terrain des Soeurs, deux résidences livrées à l'automne 2018 18/07/2017 Deux immeubles sont en cours de construction sur le terrain des Soeurs, côté avenue Roger-Salengro. Une visite de chantier a eu lieu lundi 17 juillet, en présence des partenaires du projet et de Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne.

Commémoration [vidéo] 18/07/2017 Près de 300 personnes étaient réunies à l'hôtel de ville, dimanche 16 juillet, pour assister à la commémoration de la journée nationale d'hommage aux victimes des crimes racistes et antisémites et aux Justes de France.

Disparition de la comédienne Isabelle Sadoyan 17/07/2017 Isabelle Sadoyan est décédée ce matin, lundi 10 juillet, à l'âge de 89 ans.

La mairie et plusieurs équipements de la ville passent en horaire d'été 11/07/2017 A partir du lundi 17 juillet, certains équipements et services de la Ville ferment et/ou changent leurs horaires. Consultez l'annuaire.

Une classe de l'école maternelle Antonin-Perrin récompensée 07/07/2017 Il n'y a pas d'âge pour comprendre que les êtres humains peuvent être différents et qu'ils sont tous égaux ! Une classe de petite et moyenne section de l'école maternelle Antonin-Perrin en a fait l'expérience.

[Vidéo] L'opéra citoyen des Buers chante le Barbier de Séville, de Rossini 06/07/2017 L'opéra citoyen des Buers, qui avait interprété Cavalleria Rusticana de Pietro Mascagni l'an dernier à l'occasion de Charivari, était de retour mardi à la résidence Pranard.

TRANQUILLITE PUBLIQUE - Ne gâchons pas notre été, ni celui des autres 06/07/2017 Du 1er juillet au 31 août, détenir des pétards et autres articles pyrotechniques dans l'espace public est interdit à Villeurbanne. Déjà établie en 2016, cette mesure vise à limiter les troubles à la tranquillité publique et prévenir les dégâts et blessures que peuvent causer ces artifices.

Skateboard - Comme sur des roulettes 06/07/2017 Seule structure de l'agglomération dédiée exclusivement à la pratique du skateboard, l'association villeurbannaise Roule qui peut propose des cours et initiations à un public hétéroclite.