[DROIT DES FEMMES] Mélanie Richter, formatrice en autodéfense féministe

Le 07/03/18

Permettre aux femmes de prendre conscience de leur force et de leur capacité à réagir face à une agression : tel est le principe fondateur de l’autodéfense féministe. Mélanie Richter, animatrice de deux stages organisés par la Ville en décembre et janvier, présente cette approche.

 

Pourquoi parle-t-on d’autodéfense féministe ?
Mélanie Richter : La naissance de l’autodéfense pour femmes remonte aux années 1920 aux Etats-Unis, au Canada et en Autriche. Elle s’est développée dans les années 1960-70 dans le cadre des mouvements féministes. La philosophie est la même partout : proposer aux femmes un espace pour reprendre confiance en elles, réaliser qu’elles ont toutes les ressources pour se défendre et devenir actrices de la prévention.

 

"Se défendre, ça commence dans la tête. "

 

Comment est conçue la formation ?
M. R. : Elle s’adresse à toutes les femmes dès l’adolescence. Une pédagogie active alterne temps d’échanges, mises en situations, jeux de rôle et apprentissages de gestes, postures et techniques verbales. Les participantes apprennent à dire non, à faire reculer un agresseur, à identifier et toucher ses points vulnérables, à se dégager d’un étranglement ou du sol lors d’une agression sexuelle. Le but n’est pas de blesser mais de se protéger. Nous déconstruisons ensemble les mythes autour des violences envers les femmes, rappelons leur spécificité, nous travaillons aussi sur la prise de conscience des limites de chacune et sur la notion de transgression. L’essentiel est de comprendre que se défendre efficacement n’est pas tant affaire de force que de détermination. Beaucoup de participantes découvrent que l’on se trompe en pensant que ne rien faire ou ne rien dire permet de désamorcer une situation. Les statistiques démontrent que c’est l’action qui permet de désactiver la violence. L’agresseur compte précisément sur le silence et l’isolement. Réagir et élever la voix permettent de casser le continuum de la violence avant d’en arriver à l’agression physique.

 

Quel est l’impact de ces ateliers sur les participantes ? 
M.R. : C’est extrêmement puissant et valorisant. Beaucoup de nos stagiaires repartent transformées. 

 

 

Contact et renseignements : asso.impact@protonmail.com
10 rue Poizat à Villeurbanne.


 

Pour recevoir toutes les actus de Villeurbanne dans votre boîte mail, inscrivez-vous à la newsletter

Réagissez à l'article

Vos réactions

Il n'y a pas de réaction

Dans la même rubrique

Quinze vélos électro-solaires s'élancent... pour 700 kilomètres ! 15/06/2018 Un peu plus de 700 kilomètres à vélo, 10 000 mètres de dénivelé, le tout en 8 jours, dans une énergie collective !

Lancement de la Coupe du monde dans les restaurants scolaires 15/06/2018 Le lancement de la Coupe du monde résonne aussi au sein de la cantine de l'école Descartes ! Jeudi 14 juin, une entrée en musique a donné le coup d'envoi d'une pause-déjeuner festive et animée.

Début des travaux pour le square Dreieich 14/06/2018 Les travaux de rénovation du square Dreieich viennent de commencer et vont durer environ 6 mois.

Néopolis, première résidence de Gratte-Ciel centre-ville 13/06/2018 La pose de la première pierre de la résidence Néopolis, 7-11 rue Hippolyte-Kahn, a eu lieu, le 23 avril, au coeur de la Zac Gratte-Ciel centre-ville.

Randonnée au sommet pour une classe du collège Jean-Jaurès 13/06/2018 Les élèves de Pascal Darcel ont la chance d'avoir un professeur d'histoire-géographie ... accompagnateur en montagne. Sa classe de 6e du collège Jean-Jaurès a participé, cette année, au projet Alpi, projet pédagogique sur le thème de la montagne.

Pose de la première pierre pour le groupe scolaire Rosa-Parks 13/06/2018 Les enfants de l'école Rosa-Parks provisoire étaient aux premières loges ! Le 26 avril, ils ont assisté à la pose de la première pierre du groupe scolaire Rosa-Parks, où ils feront leur rentrée, en 2019.

Le parc Jacob-Hugentobler reçoit le prix « Paysages en projet » 11/06/2018 Le nouveau parc Jacob-Hugentobler a reçu le prix Paysages en projet, décerné le 8 juin par le Conseil d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement (CAUE) du Rhône.

Le T6 à Villeurbanne 11/06/2018 Le Sytral a validé, le 3 avril, la poursuite des études préalables pour le prolongement du tram T6 à Villeurbanne. Cette ligne forte transversale reliera à terme Gerland au campus de la Doua.

COURS EMILE-ZOLA- Début des travaux de la tranche 2 11/06/2018 Les travaux de la deuxième tranche de l'aménagement du cours Émile-Zola commencent en juin. Cette partie, d'environ 1 kilomètre, est comprise entre l'avenue Thiers, à Lyon et la rue Hippolyte-Kahn, à Villeurbanne.

STATIONNEMENT - Le parking Raphaël-de-Barros va rouvrir début juillet 11/06/2018 Le parking Raphaël-de-Barros va rouvrir début juillet et son usage sera désormais réglementé. L'utilisation abusive de ce parking privé avait conduit à plusieurs mois de fermeture.