Du nouveau dans les conseils de quartiers

Depuis presque 20 ans, les Conseils de quartier font partie intégrante du paysage citoyen villeurbannais. Lieux privilégiés de la concertation, ils sont un relais de proximité sur les thèmes du vivre-ensemble, de l’urbanisme, des déplacements, de la voirie… Reste à entretenir la dynamique et à consolider les forces vives. C’est tout l’objet de deux actions phares : la révision de la Charte des Conseils de quartier et le lancement d’une nouvelle campagne de recrutement.

Un vent nouveau souffle sur la démocratie locale à Villeurbanne : la réflexion est engagée pour lui faire franchir un cap supplémentaire. Sur ce point pourtant, Villeurbanne fait déjà figure de pionnière. Sans attendre la loi de 2002 qui les a rendus obligatoires pour les communes de 80 000 habitants, la Ville avait créé huit Conseils de quartier dès 1996. Ils ont, depuis, pris leur légitimité, gagné en maturité… En 2014, ils comptaient plus de 2 000 membres inscrits et ont été à l’origine d’une soixantaine de manifestations ou réunions. Ils animent leur territoire, sollicitent les élus et proposent aux habitants, informations et solutions pour améliorer leur cadre de vie. Cependant, au fil du temps, ces instances ont aussi vu, pour certaines, leurs forces vives s’étioler.

 

Une nouvelle Charte

« La Ville a engagé la révision de la Charte des Conseils de quartier pour répondre à l’essoufflement de certains conseils, et aussi à la nomination des adjoints de quartier », explique Bénédicte Augagneur, directrice de la Démocratie, du développement et de la vie des quartiers. Cette révision s’appuie sur une première réflexion entamée en 2013 sur l’avenir des Conseils de quartier. Un diagnostic a ensuite été confié au cabinet de conseil Trajectoires mi-2014. Près de 250 personnes ont été questionnées sur leur vision des Conseils, leurs forces, leurs faiblesses, les besoins de changement. « Le diagnostic a mis en évidence un besoin d’évolution, mais pas de rupture, souligne Matthieu Pillard, responsable du service Démocratie locale et Maisons des services publics. La nouvelle Charte, finalisée fin mars, introduit un certain nombre de nouveautés. »

 

Tous légitimes

Le premier changement porte sur la gouvernance des Conseils de quartier, jugée « trop pyramidale ». Exit le tandem de présidents, élus et habitants, et bienvenue aux référents. Deux à trois habitants, membres du bureau, seront désignés pour un mandat de trois ans, non renouvelable. « Cela leur permettra de mieux répartir la charge de travail et l’animation, de s’impliquer plus ou moins selon les thématiques et ainsi, de moins s’épuiser », précise Matthieu Pillard. Le bureau sera composé de 3 à 15 habitants, pour un mandat de trois ans renouvelable une fois, et inclura des représentants d’associations investies aux côtés du Conseil de quartier. Dans ce cadre général, l’adjoint de quartier constitue un relais privilégié entre les Conseils de quartier et la Ville. Il assiste aux réunions et participe aux activités du quartier s’il est sollicité. « Ce rôle de médiateur sans lien de subordination répond à la demande d’autonomie des Conseils de quartier », souligne Bénédicte Augagneur.

La deuxième orientation porte sur l’écoute de la parole de chacun. La Charte met l’accent sur l’accueil et la pédagogie à destination des nouveaux membres ou participants occasionnels. « L’investissement peut être ponctuel, sur un sujet ou un groupe de travail. La légitimité ne vient pas que de la durée, de l’ancienneté ou de la présence au bureau, mais bien de l’envie de participer et de s’investir », estime Matthieu Pillard.

Troisième évolution, la mise en place d’une feuille de route annuelle, proposée par chaque bureau. « Elle permettra de mieux structurer le travail ». Charge aux élus et aux services de transmettre les sujets ou projets suffisamment en amont pour que les Conseils puissent organiser leur action en conséquence.

Citons aussi l’inscription officielle de l’égalité femmes/hommes dans la charte, l’évolution des Interquartiers, l’articulation avec les futurs conseils citoyens – dont la forme reste à définir – dans les quartiers prioritaires et l’idée d’expérimenter le tirage au sort pour proposer à des Villeurbannais choisis au hasard de s’investir dans la vie citoyenne de leur quartier… « Cet ensemble vise à élargir la conception de la démocratie locale afin qu’elle devienne pleinement participative, de dépasser la concertation pour entrer dans de véritables approches de coproduction », estime Marc Ambrogelly, adjoint à la Démocratie participative.

 

Osez participer !

C’est dans ce cadre renouvelé qu’est lancée ce mois-ci, une nouvelle campagne de "recrutement" pour les Conseils de quartier. En pratique, c’est simple : à partir du mois d’avril, tous les Villeurbannais désireux de s’impliquer dans la vie de leur quartier, de participer aux initiatives et projets, sont invités à se manifester. Les habitants déjà membres d’un Conseil sont appelés à renouveler leur engagement en se réinscrivant pour une durée de trois ans. À l’automne, un premier bilan sera dressé, les bureaux renouvelés et les référents identifiés.

 

> Tout savoir sur votre conseil de quartier sur Villeurbanne.fr rubrique Mon quartier

Pour recevoir toutes les actus de Villeurbanne dans votre boîte mail, inscrivez-vous à la newsletter

Dans la même rubrique

Un programme sur-mesure en faveur de l'autonomie des personnes âgées 20/06/2018 Une trentaine de personnes habitant les résidences pour personnes âgées Marx-Dormoy et Gustave-Prost se sont retrouvées, mardi 19 juin, pour une séance commune de Dima. (Dispositif pour une mobilité en autonomie)

T6 et place Grandclément : questions de cadre de vie 20/06/2018 Les incidences du passage du tramway T6 sur le réaménagement de la place Grandclément étaient à l'ordre du jour d'une réunion organisée dans le local du Conseil de quartier Perralière-Grandclément, le 18 juin.

[VIDEO] Hommage à Jacques Brel 20/06/2018 Dans le cadre des festivités autour des 40 ans de la création de l'OVPAR, un hommage a été rendu à Jacques Brel par sa fille, France Brel, et Frédéric Lamantia, organiste, dans les salons de l'hôtel de ville.

Changements d'horaires et fermetures pendant l'été 20/06/2018 Pendant l'été, la mairie et certains équipements municipaux changent leurs horaires et/ou ferment leurs portes.

Quels aménagements pour les futurs espaces extérieurs de la résidence Pranard ? 20/06/2018 Une trentaine d'habitants de la résidence Panard (quartier de Buers nord) a participé à la réunion d'information ce lundi 17 juin, animée par Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne et Cédric Van Styvendael, directeur d'Est Métropole Habitat.

Le T6 à Villeurbanne 20/06/2018 Le Sytral a validé, le 3 avril, la poursuite des études préalables pour le prolongement du tram T6 à Villeurbanne. Cette ligne forte transversale reliera à terme Gerland au campus de la Doua.

Bravo aux élèves de 6e du collège Jean-Jaurès ! 20/06/2018 Objectif atteint ! La classe de 6e du collège jean-Jaurès qui préparait une randonnée en montagne a atteint son but. Lundi 18 juin, les élèves ont réussi à gravir la Dent des Portes, sommet de 1932 mètres dans le massif des Bauges.

La centrale hydroélectrique de Cusset dotée d'un belvédère 20/06/2018 Ouvrage industriel majeur de Villeurbanne, la centrale hydroélectrique de Cusset est désormais dotée d'un belvédère, situé sur le toit du bâtiment.

Luttons contre le moustique tigre 18/06/2018 Depuis 2012, le moustique tigre s'est progressivement implanté dans 6 départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Quelques gestes simples existent pour éviter sa prolifération.

Quinze vélos électro-solaires s'élancent... pour 700 kilomètres ! 15/06/2018 Un peu plus de 700 kilomètres à vélo, 10 000 mètres de dénivelé, le tout en 8 jours, dans une énergie collective !