Capoeira - Art martial? ? Plutôt art de vivre !

Le 03/07/15

Mélange de danse, de combat fictif, de musique… La capoiera fait de plus en plus d’émules.

Capoeira à Villeurbanne

À chacun sa capoiera. C’est en substance le discours de Mestre Chão, enseignant d’une discipline qui puise ses racines dans les danses et combats des peuples africains à l’époque de l’esclavage. Désormais démocratisée, elle mêle jeu, lutte, danse, folklore et même philosophie. Chão crée l’association culturelle Senzala de Lyon en 2000, puis bifurque à Villeurbanne en s’appuyant sur les notions de respect, tolérance et convivialité. « Il n’y a pas un enseignant de capoiera qui va proposer le même programme, complète-t-il. L’instructeur apporte son savoir-faire, sa créativité et son improvisation lors de séances qui impliquent deux adversaires fictifs. La capoiera se distingue des autres arts martiaux par son côté ludique et souvent spectaculaire. C’est pour cette raison que j’insiste pour aller à la rencontre du public jeune. J’interviens beaucoup en périscolaire. Les enfants et les ados sont attirés par ces enchaînements acrobatiques ("floreis"), proches de la danse urbaine, par le rythme et la musique omniprésents. Importés du Brésil, les instruments (berimbau, atabaque, pandeiro) font sensation. On peut commencer très tôt, dès
4 ans. »
Chacune des séances proposées par Chão démarre par l’indispensable échauffement. Ensuite, les capoeiristes forment un cercle (roda) lors de confrontations (jogos) entre deux partenaires (adversaires). On peut parler d’expression corporelle, voire émotionnelle, « une conversation non verbale » comme aiment à le définir les puristes. « Pour moi, conclut le Mestre, la capoeira enseigne à celui qui la pratique d’abord à mieux se connaître, à développer autant son corps que son esprit. C’est un art de vivre. » n

La technique d’un capoeiriste peut être récompensée (un peu comme au judo ou au karaté) par la remise d’un cordon de couleur, chaque couleur correspondant à un degré de connaissance (technique, chants, instruments). Le grade récompense également son niveau d’investissement, d’implication dans son école ou son groupe.


Mestre Chão Tél : 06 98 54 78 45/www.senzala.org/Email : chaox@hotmail.com

> En pratique

  • Quel tarif ?

250 euros l’année pour un cours par semaine. Ensuite, cela varie en fonction du nombre de séances, jusqu’à trois.

  • Quel matériel ?

Des tenues amples suffisent, mais on peut investir dans un pantalon Embondeiro (55 euros) puis un t-shirt Embondeiro (30 euros)

  • Où pratiquer ?
    • Capoeira Senzala. Tél : 06 98 54 78 45/www.senzala.org
      Email chaox@hotmail.com
    • Association Gingabahia/Centre social de la Ferrandière
      51, rue Lafontaine
      tél. : 06 73 14 27 70
    • Complexe artistique Art’Abalou
      52, rue Descartes
      Tél. 06 99 20 10 77 www.artabalou.com/Capoeira
    • Esquiva Lyon Capoeira
      42, rue Poizat.
      Tél. : 06 51 10 61 73
      ou 06 22 71 41 25
    • MJC
      46, cours Jean-Damidot. Tél. : 04 78 84 84 83.
Pour recevoir toutes les actus de Villeurbanne dans votre boîte mail, inscrivez-vous à la newsletter

Dans la même rubrique

PELOTE BASQUE - Comment faire main basque 31/10/2017 La création du fronton de pelote basque a permis de développer cette activité auprès des scolaires. L'Asvel Pelote basque propose des séances d'initiation dans les établissements scolaires de la ville.

[Tai-Chi-Chuan] Juste une question d'équilibre ? 27/09/2016 Généralement défini comme un art martial chinois basé sur un enchaînement de mouvements doux, lents mais précis, le tai-chi-chuan peut s'enseigner dans différentes "écoles" et avoir différents styles?: Yang, Chen, Sun, Wu.

Course d'orientation : De vrais conseillers d'orientation 27/08/2016 Nouvellement créée à Villeurbanne, la section "course d'orientation" de l'Asul sports nature permet de découvrir une nouvelle activité de plein air.

RUGBY FEMININ - Tout plaquer... pour le rugby 27/04/2016 Tous les mercredis, Firdaws, Meïssa et Ycène encadrent des filles de 9 à 13 ans au stade Georges-Lyvet. Avec la même fougue que quand elles jouent en féminine le week-end.

[SELF-DEFENSE] (Re) Vivre avec les arts martiaux 09/03/2016 Et si le self-défense permettait de vivre mieux, plus en harmonie, plus serein après une agression, une maladie. C'est le pari de Muriel Fiore avec son atelier (Re) Vivre.

[ESCALADE] Rencontres au sommet à Villeurbanne 03/02/2016 Une évidence?: c'est une discipline à sensations. Découvrez l'escalade avec l'amicale laïque Antonin-Perrin.

Body-équilibre : renforcer son corps en douceur et en profondeur 27/01/2016 Qu'il s'agisse de renforcer votre corps en douceur et en profondeur, ou de profiter des ateliers Équilibre conçus pour la prévention des chutes, Valérie Walter, du Judo club Lyon Villeurbanne, est à votre écoute.

[JUDO] Pas question de se serrer la ceinture 27/11/2015 Né il y a 19 ans, le club de judo de l'Asvel compte sur son effectif essentiellement composé d'enfants de 4 à 11 ans pour se développer... dans la bonne humeur.

Découvrir la pelote basque à Villeurbanne 02/10/2015 La saison du club de pelote basque villeurbannais reprendra officiellement début 2016, avec le nouveau fronton.

Le tennis à Villeurbanne 01/09/2015 Les responsables de clubs villeurbannais ne le contestent pas, le tennis a un coût, des tarifs serrés permettent de contourner cet obstacle.